Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH)

 


L’aide au retour à domicile après hospitalisation est un soutien apporté aux personnes âgées après une hospitalisation afin d’améliorer leur cadre de vie et de les accompagner dans leur réhabilitation.

Cette aide est financée par la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail (CARSAT) ou la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse). La demande doit être effectuée avant la sortie de l’hôpital et nécessite environ 24h pour être traitée.


Conditions d’ouverture de droit à l’ARDH


Pour bénéficier de cette aide, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions (cliquez ici)

  • Avoir 60 ans ou plus ou être retraité
  • Relever du régime général de sécurité sociale, du Régime Social des Indépendants (RSI) de l’Assurance Maladie des Exploitants Agricoles (AMEXA) et de certains régimes spéciaux
  • Avoir besoin d’une aide à domicile très rapidement après hospitalisation (temporairement)
  • Soumis à conditions de ressources

 

Comment est versée l’ARDH et que couvre-t-elle ?


L’ARDH est versée sur une durée maximale de trois mois.

La demande d’ARDH est faite en fonction de 4 types d’aide :

  • Aide à domicile : ménage, course, préparation des repas…
  • Aide médicale : accueil de jour, pédicurie…
  • Aide dans la vie quotidienne : portage de repas, téléalarme…
  • Aide technique : aménagement du domicile…


Comment faire sa demande d’ARDH ?


La demande doit être effectuée lors de l‘hospitalisation de la personne, avant son retour à domicile et envoyée à la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail de la région (cliquez ici). Cette démarche est généralement effectuée par le personnel médical s’occupant de la personne hospitalisée (médecin ou assistant social). 


Cumul avec les autres aides


L’aide au retour à domicile après hospitalisation ne peut pas être cumulée avec les aides suivantes :

  • La prestation spécifique dépendance (PSD)
  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)
  • La prestation de compensation du handicap (PCH)